Benabderrahmane : « Le changement de monnaie n’est pas une option »

Benabderrahmane :

Le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, s’est exprimé, pour la première fois, ce mardi 23 mars 2021, sur l’option de changement de monnaie pour résorber la masse monétaire hors circuit bancaire estimée par la banque centrale à 6.000 milliards de dinars.

« Ce n’est pas une option », a rétorqué le ministre des Finances, en précisant qu’une monnaie fait partie de la stabilité d’un pays.

A ce propos, M. Benabderrahmane a rappelé l’ordonnance 03-11 qui « est claire » à ce sujet, en expliquant que « le pouvoir libératoire d’une monnaie étant de 10 ans, après le retrait des billets ».

Évoquant le niveau des réserves de change de l’Algérie, M. Benabderrahmane affirme qu’il est supérieur à 42 milliards de dollars, sans donner le montant exact.

 

Colloque MDI