HomeActualitéNationalAffaire des algériens bloqués à l'aéroport de Paris-CDG : Belhimer s’exprime

Affaire des algériens bloqués à l’aéroport de Paris-CDG : Belhimer s’exprime

Le ministre de la Communication et Porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, s’est exprimé sur l’affaire des 27 ressortissants algériens résidant à Londres au Royaume-Uni et bloqués depuis fin février dernier à l’aéroport Paris-Charles-de-Gaules (CDG) en France.

Dans un entretien accordé au site Djalia DZ, Ammar Belhimer a rappelé que depuis le début de la pandémie du Coronavirus (Covid-19), l’Algérie a pris toutes les mesures nécessaires pour faire face à la pandémie.

Le ministre a indiqué que l’Algérie a consenti d’énormes efforts pour rapatrier les ressortissants algériens bloqués à l’étranger après la fermeture des frontières en raison de la crise sanitaire.

Abordant l’affaire des ressortissants algériens bloqués à l’aéroport Paris-CDG, le Porte-parole du Gouvernement a tenu à apporter des éclaircissements. « Après la détection du variant britannique de la covid-19 en Algérie le 25 février 2021, la compagnie aérienne nationale Air Algérie à Londres a pris contact individuellement avec les personnes concernées au nombre de 27 dont des enfants en les informant de l’annulation de leurs billets d’avion de Paris vers l’Algérie », a expliqué Belhimer qui a confirmé la version donnée la semaine dernière par l’Ambassade d’Algérie à Paris.

« Malgré le fait qu’ils étaient informés, ils (les ressortissants bloqués, ndlr) ont insisté à se déplacer à Paris les 27 et 28 février 2021 », a ajouté le ministre, qui a précisé que le consul d’Algérie à Créteil, en présence du représentant d’Air Algérie à Paris, s’est déplacé  sur place à plusieurs reprises depuis le 2 mars pour convaincre les ressortissants bloqués de repartir vers leurs lieux de résidence en attendant la réouverture des frontières.

Ammar Belhimer a souligné que Air Algérie a proposé de prendre en charge : les billets d’avion vers Londres, les tests PCR, le remboursement de leurs billets, les excédents de bagages et l’hébergement des concernés dans un hôtel en attendant l’organisation de leur plan de vol vers le Royaume-Uni. « On espère de ces citoyens qu’ils fassent prévaloir la logique et qu’ils se comportent avec objectivité et sérénité et qu’ils comprennent les mesures prises par l’Etat algérien pour la santé des Algériens où qu’ils soient », a-t-il indiqué.

 

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine