AccueilLa uneL’Algérie au cœur d’une guerre de déstabilisation

L’Algérie au cœur d’une guerre de déstabilisation

- Advertisement -

A la veille d’un rendez vous électoral majeur pour la concrétisation du processus démocratique et constitutionnel, il est plus que clair, que les menaces et les plans de déstabilisation de l’Algérie, avant qu’elle n’aboutisse à dénouement positif et durable,  s’intensifie.

Si les agressions  et les tentatives internes  pour semer la discorde et récupérer le mouvement de contestation qui  a libéré les énergies positives et intègres, ne fais plus l’événement, du simple fait que tout le monde à finalement compris que les modes opératoires des nébuleuses qui veulent couler le pays, sont ceux la même qui ont cautionné l’option du 5e mandat.

The graduate Fair

Il n’ne demeure pas moins, que la même hostilité, et convoitise est orchestrée contre le pays sur le plan extérieur. A ce titre, le chef de la diplomatie algérienne, M.Sabri Boukadoum,  mène une contre offensive, a ses agressions, en réitérant sans cesse, et sur toutes les tribunes, les positions de l’Algérie, et sans engagement et sa participation indéfectibles dans les résolutions politique des grands conflits. Il n’a pas manqué » dans ce sens, d’expliquer lors de son passage sur les ondes de la radio international, que   « l’Algérie se protège bien contre les méthodes de déstabilisation fomentées à ses frontières grâce à l’unité de son peuple, la force de son Armée nationale populaire (ANP) et la conviction de sa diplomatie. Nous nous ne jouons pas derrière les coulisses, ce que nous disons nous le faisons et nous n’avons pas de poignards cachés derrière le dos, ce n’est pas le genre de l’Algérie. Quand on prend la parole à l’ONU, à l’Union africaine (UA) et devant tous nos partenaires, nous le disons de manière très claire, très franche, que nous n’avons pas d’agenda caché ».

C’est une image grossièrement fabriqué par les ennemis de la nation qui  s’effrite face à une clairvoyance te une détermination sans précédent, de la diplomatie algérienne à réhabiliter  l’Algérie dans le rang et la posture internationale, qui lui sont dus. Autant dire que le redéploiement de la diplomatie sur la scène internationale avec un message fort et une détermination sans failles à déjouer les plans machiavéliques ourdis par les puissances impérialistes et les lobbies sionistes, confirme à plus d’un titre, le passage d’une gouvernance sombre et ténébreuse durant les dernières décennies , à une gouvernance libre et franche de toutes soumission à l’extérieur.

C’est précisément le point névralgique, qui a mis le feu aux poudres, et attiser les convoitises de toujours. Les accomplissements et les étapes politiques  importantes franchies par l’Algérie, dans la concrétisation du processus constitutionnel, qui permit l’aboutissement à l’application de solutions  politiques et sociales à travers des changements aussi significatifs, que les dissolutions du parlement, et l’organisation des élections législatives pour les renouvellements des institutions , ont eu un effet de panique sur  ses détracteurs, qui se sont rendu à l’évidence, que ni les menaces de l’intérieur ni celles de l’extérieur, ne pourront ébranler ou compromettre la détermination d’un peuple et d’une nation à choisir destin.

Il est évident, cependant,  qu’un travail colossal reste à faire en matière de reconstruction des bases politiques sociales et économiques, pour  venir à bout des grands maux  rongent le pays, tel que la bureaucratie, la corruption, l’injustice sociale et l’incompétence, mais il est tout aussi vrai, que les  acquits enregistrés durant cette conjoncture difficile et compliqué par les différentes crises, sont bien réels , et  ne demandent qu’ à être valorisé. Car c’est à travers cette mise en valeur des avancées, que les objectifs qui consistent à impacter le quotidien des citoyens, et réaffirmer la place de l’Algérie dans le concert des nations, seront atteints.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine