France : 197 ressortissants algériens dont un député suspectés de fraude à la sécurité sociale

France : 197 ressortissants algériens dont un député suspectés de fraude à la sécurité sociale

197 ressortissants algériens dont un député du Front de libération national (FLN) sont suspectés de fraude à l’aide médicale de la CPAM de Grenoble en France, a rapporté hier le média français France Bleu.

La même source a précisé que trois personnes, un médecin et deux militants d’associations de soutien aux réfugiés, âgés de 61 à 82 ans, ont comparu devant le tribunal de Grenoble (Isère), mardi 9 mars 2021.

Ils sont accusés de complicité dans une vaste escroquerie à la CPAM de l’Isère (Assurance maladie) qui estime sont préjudice à 1,011 millions d’euros, entre 2014 et 2019.

Un député FLN parmi les fraudeurs présumés 

Il est reproché aux trois prévenus d’avoir fait bénéficier du dispositif AME (Aide médicale d’état) à 197 ressortissants algériens, originaire principalement des régions d’Annaba et de Constantine en Algérie. D’après la CPAM, parmi les 197 fraudeurs présumés se trouvent un député algérien du FLN, qui aurait bénéficié de plusieurs milliers de soins, un notaire qui possède un appartement à Paris, des médecins, des architectes, etc.

La même source a rappelé que l’Aide médicale d’état (AME) est un dispositif au profit des « sans-papiers » qui sont sur le sol français depuis plus de trois mois.

« Un juge d’instruction sera bientôt nommé pour reprendre ce dossier composé de 1.600 pages, avant de revenir vers le tribunal judiciaire de Grenoble », a indiqué France Bleu qui a ajouté les juges ont ordonné un supplément d’enquête.

Colloque MDI