L’Algérie augmente sa souscription au capital de la BAD

La BAD promet un investissement de 7 milliards $ pour revitaliser le commerce en Afrique

L’Algérie augmentera sa souscription au capital de la Banque africaine de développement (BAD) à hauteur de 6.083 actions supplémentaires, en vertu d’un décret présidentiel publié au Journal officiel (JO) n 14.

Il s’agit du décret présidentiel, signé par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, le 21 février 2021, autorisant la souscription de l’Algérie aux actions de la BAD au titre du règlement sur la cession d’actions de la Banque.

Le versement de cette souscription sera opéré sur les fonds du Trésor public dans les formes prévues par la résolution B/BG/2010/08 du 27 mai 2010 et B/BD/2020/21 du 21 octobre 2020 susvisée, précise la même source.

APS