Variant britannique : le président Tebboune maintient la fermeture des frontières

Le président Tebboune a présidé, dimanche 28 février 2021, la réunion périodique du Conseil des ministres (Crédit photo : Présidence de la République sur Facebook)

Après la détection de deux cas du variant britannique du Covid-19 en Algérie, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a ordonné le maintien des mesures préventives prises, en particulier la fermeture des frontières et de l’espace aérien.

Lors de la réunion périodique du Conseil des ministres qu’il a présidée ce dimanche, le chef de l’Etat a ordonné « le maintien des mesures préventives prises, en particulier la fermeture des frontières et de l’espace aérien au vu de la conjoncture sanitaire mondiale marquée par la propagation de variants du nouveau Coronavirus », selon un communiqué de la Présidence de la République.

Selon la même source, le président a également ordonné « l’élargissement et le renforcement des enquêtes épidémiologiques, notamment en ce qui concerne les cas de contamination par le variant (britannique) dans le but d’une plus grande prévention. »

Il ordonné « la poursuite du programme de vaccination anti-Covid 19 en tenant compte des recommandations des experts et spécialistes en matière de choix de vaccins et de leur efficacité contre les variants du nouveau Coronavirus et en optimisant l’utilisation des quantités disponibles. »

Concernant la production en Algérie du vaccin russe anti-Covid, le président de la République a ordonné  « la poursuite des contacts avec le partenaire russe pour faire aboutir le projet de production du vaccin Spoutnik V en Algérie, dans les plus brefs délais. »

Il a aussi ordonné « l’accélération des procédures de soutien à l’investissement dans l’industrie pharmaceutique afin de réaliser les objectifs tracés de réduire les importations pharmaceutiques d’au moins 400 millions USD d’ici fin 2021, et de s’orienter vers l’exportation. »

Colloque MDI