Sécurité alimentaire: L’Algérie classée 58ème au niveau mondial

Les produits de première nécessité ne seront plus soutenus: Un système d'aide direct à la place des subventions

L’Algérie a été classée 8e dans le monde arabe, dans l’indice de sécurité alimentaire pour l’année 2020, et 58e au niveau mondial, selon l’indice du magazine britannique « Economist ».

Les pays sont classés dans l’indice de sécurité alimentaire, en fonction de quatre facteurs, dont l’accessibilité de la nourriture, sa disponibilité, sa qualité et les ressources naturelles pour l’obtenir.

Le Koweït arrive en tête du classement des pays arabes et se classe au 33e rang mondial, suivi du Sultanat d’Oman au deuxième rang dans le monde arabe et au 34e dans le monde, suivi du Qatar, troisième dans le monde arabe et 37 dans le monde, puis l’Arabie Saoudite à la quatrième place dans le monde arabe et 38 dans le monde.

Les Émirats arabes unis se classent au cinquième rang dans le monde arabe et 42 dans le monde, suivis de Bahreïn à la sixième place dans le monde arabe et 49 au niveau mondial sur l’indice de sécurité alimentaire. Alors que le Maroc se classe 57e dans le monde, et septième dans le monde arabe, suivi de l’Algérie 58 dans le monde, puis de la Tunisie 59 et de l’Égypte 60 sur l’indice de sécurité alimentaire mondiale en 2020.

Le Soudan s’est classé avant-dernier au monde avec le 112e rang, et le Yémen s’est classé 113e en termes de sécurité alimentaire dans le monde.