Hakkar : « Malgré la crise, Sonatrach a recruté 2800 salariés en 2020 »

Sonatrach souhaite créer une direction pour accompagner les startups

Le P-DG de la compagnie pétrolière et gazière Sonatrach, Toufik Hakkar, a déclaré, hier mardi, lors de son passage à la télévision publique, que « malgré la crise de 2020, et au moment où les plus grandes entreprises internationales ont commencé à licencier leurs salariés, Sonatrach a recruté 2 800 salariés et cadres, en fonction de ses besoins ».

Interrogé sur l’impact de la pandémie de la Covid-19 sur Sonatrach, Toufik Hakkar, a indiqué que « les compagnies aériennes sont plus impactées que les sociétés pétrolières » par la pandémie du coronavirus Covid-19, ajoutant que « les compagnies pétrolières ont souffert de la baisse de la demande et des prix ».

Évoquant les conséquences de la crise sanitaire sur les résultats financiers de l’entreprise, le P-dg de Sonatrach a indiqué que « les recettes ont baissé de 33 milliards de dollars à environ 20,2 milliards de dollars en termes de commercialisation, soit environ 13 milliards de dollars, puisque nous avons des recettes qui avoisinent 2,5 milliards de dollars provenant du marché intérieur ».

Il a expliqué que la baisse du chiffre d’affaires de la compagnie pétrolière est due essentiellement « à la baisse des prix du pétrole, qui représente 80% de la baisse du chiffre d’affaires, ainsi qu’à la baisse de la production », en raison du respect des quotas imposés par l’OPEP.

Pour rappel, M. Hakkar a affirmé, en janvier dernier, que « Sonatrach a clôturé l’exercice précédent avec un résultat positif, fruit des efforts consentis par l’ensemble de nos collectifs et par l’Entreprise à travers, notamment, la réduction des dépenses d’exploitation et d’investissement ».

Colloque MDI