Hirak : « La victoire du peuple a été confisquée », selon le PT

PT : le Comité central renouvelle sa confiance à Louisa Hanoune

A la veille du 2ème anniversaire du mouvement populaire, le « Hirak », le Parti des Travailleurs (PT), estime que « la victoire du peuple a été confisquée par un coup de force au compte du système pour le sauver ».

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, le PT a indiqué que « le pouvoir de fait qui s’est imposé après la démission de Bouteflika, a mis en place un dispositif répressif renforcé et imposé des élections présidentielles consacrant le maintien du même système honni, putréfié car périmé depuis octobre 1988, contre la volonté de l’écrasante majorité du peuple ».

Mais, selon le parti de Louisa Hanoune, « le pouvoir persiste et signe dans sa recherche vaine de sauver le système en imposant la poursuite de son processus électoral au mépris des aspirations de la majorité ».

Le PT estime que « pour la majorité écrasée qui lutte pour survivre, pour le départ du système qui l’affame, stopper le rouleau compresseur qui écrase les droits et acquis, est devenu une question de survie ».

Évoquant la dissolution « très tardive » de l’APN et le remaniement partiel du gouvernement, le Parti des Travailleurs affirme qu’ « ils ne sauraient répondre à l’exigence centrale de la rupture avec le système, de l’exercice par le peuple de sa pleine souveraineté qui sont au cœur du processus révolutionnaire depuis son déclenchement ».

Abordant la question de la Justice, le parti de Louisa Hanoune a indiqué que « la justice a été transformée en une machine à terroriser, à broyer les libertés, les militants et leurs familles ».

A ce propos, il affirme que « le recours à la détention provisoire sensé être exceptionnel est devenu la règle consacrant l’arbitraire et l’injustice ».

Colloque MDI