L’Algérie 1ère destinataire des armes russes en 2020

Commission mixte algéro-russe

L’Algérie est devenue la première destinataire des armes exportées par la Russie en 2020, et ce, dans un contexte de pandémie mondiale de coronavirus (Covid-19), qui a retardé les livraisons à un certain nombre de clients étrangers.

En effet, selon le média russe rbc.ru, citant les statistiques annuelles  du Service fédéral des douanes russes (FCS), la Russie a exporté l’année passée, pour près de 2 milliards de dollars d’armes vers l’Algérie, occupant ainsi la tête des clients traditionnels de la Russie.

« Traditionnellement, les principales destinations des exportations d’armes russes sont l’Algérie, la Chine, l’Inde et l’Égypte, selon les données du FCS. En 2020, l’Algérie est arrivée en tête (près de 2 milliards de dollars), remplaçant l’Égypte (en 2019 – près de 2,4 milliards de dollars ) », écrit rbc.ru.

Le média russe note que les exportations russes sous le code SSSS, incluant des armes, des équipements militaires, des avions et certaines matières nucléaires, ont chuté de 15,6% en 2020, à 11,48 milliards de dollars. La valeur de ces mêmes exportations s’élevait en 2019,  à 13,6 milliards de dollars, et en 2018, à 14,39 milliards de dollars.

Selon les données du Service fédéral des douanes russes, les approvisionnements militaires russes vers la Chine, l’Égypte, l’Inde et la Turquie ont diminué en 2020.

En décembre 2020, le vice-ministre russe de la Défense, Alexander Fomin, avait déclaré, dans un entretien avec Rossiyskaya Gazeta, qu’en raison du coronavirus, la Russie avait reporté les livraisons d’armes à un certain nombre de clients étrangers.

« Parmi les pays les plus touchés figuraient les principaux partenaires de la Russie dans le domaine de la coopération militaro-technique, à savoir : l’Algérie, l’Égypte, l’Inde, la Chine et d’autres », avait précisé Fomin.

MDI Alger