Meziane Mériane: « On demande aux enseignants d’enseigner en Arabe sans aucune formation préalable »

Meziane Mériane: « On demandé aux enseignants d’enseigner en Arabe sans aucune formation préalable »

Le coordinateur du Syndicat national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (Snapest), Meziane Meriane, a indiqué aujourd’hui que « La formation de l’enseignant est la matrice principale  de la réussite d’une réforme.

 «On accorde beaucoup d’importance à la pédagogie, mais le vecteur principal de sa transmission, est complètement négligé », regrette-t-il lors de son intervention à la radio chaine 3. Il a précisé, par ailleurs, que toute réforme éducative a besoin de bon enseignants.

Argument à l’appui : MMeriane cite l’exemple en 1986 où  il y a eu l’application immédiate de la réforme de l’école fondamentale  appliquée en 1976.  « On demandé aux enseignants d’enseigner en Arabe sans aucune formation préalable sans leur apprendre la terminologie en passant de la langue française à la langue arabe. Donc automatiquement le rendement est affecté. Le prof ne travaillait plus avec le même rendement», ajoute-t-il. 

Colloque MDI