Homela deuxFourar : "28 wilayas réceptionneront leurs lots du vaccin AstraZeneca aujourd'hui"

Fourar : « 28 wilayas réceptionneront leurs lots du vaccin AstraZeneca aujourd’hui »

Djamel Fourar, porte-parole du comité scientifique chargé du suivi et de l’évolution de l’épidémie du Coronavirus en Algérie, a annoncé le lancement de l’opération de distribution du vaccin « AstraZeneca » aux wilayas les moins touchées par l’épidémie.

Lors d’une journée d’études tenue ce dimanche 7 février 2021 à l’Assemblée populaire nationale sur la vaccination, le professeur Fourar a expliqué que les 20 wilayas qui ont bénéficié du premier lot de vaccin, « Sputnik v », connaissaient une situation épidémiologique particulière, avec le taux d’infection le plus élevé.

Il a indiqué que les 28 wilayas restantes recevront à partir de ce dimanche leurs lots du vaccin importé, en précisant que le scénario de la vaccination exige que 60% de la population soit vaccinés, ce qui signifie que 17 millions de personnes devront se faire vacciner, avec 38 millions de doses.

Quant au deuxième scénario, ajoute le Pr Fourar, il exige que 70% de la population, soit environ 20 millions de personnes, devront être vaccinées, avec environ 44 millions de doses.

Par ailleurs, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a exprimé sa satisfaction des résultats obtenus, notamment après la diminution du nombre de lits occupés dans les services de réanimation des hôpitaux ainsi que la diminution du nombre de décès et l’augmentation du nombre de cas de guérison à 68% du total des cas.

Revenant sur les raisons de l’acquisition des vaccins, le Professeur Benbouzid a expliqué que le comité scientifique chargé du suivi de l’évolution de l’épidémie a veillé à ce que la stratégie nationale de lutte contre l’épidémie soit déterminée, en comparant les résultats des études scientifiques menées sur divers vaccins produits pour prévenir le virus avant que la décision ne soit portée sur quelques vaccins fabriqués par différentes sociétés étrangères.

Au passage, le ministre de la Santé a révélé que, depuis août 2020, l’Algérie a engagé des négociations avec plusieurs fabricants de vaccins qui ont abouti à la signature de contrats et de mémorandums d’accord avec certains d’entre eux dans le but de fournir le vaccin aux citoyens en janvier 2021, en application des instructions du Président de la République.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine