Attar appelle les entreprises allemandes à investir dans les hydrocarbures et l’électricité

Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, a reçu, ce mardi 2 février 2021, au siège du ministère, l’Ambassadrice de la République Fédérale d’Allemagne, Mme Elisabeth Wolbers, à sa demande, indique un communiqué du ministère publié sur sa page Facebook.

Les deux parties ont évoqué des relations profondes et excellentes entre les deux pays, notamment dans le domaine de l’énergie. Les deux parties ont également salué le niveau de partenariat et d’échange entre les entreprises algériennes et allemandes, en soulignant la nécessité de renforcer et de développer ces échanges, à travers le mécanisme de partenariat algéro-allemand dans le domaine de l’énergie signé depuis 2015.

Les deux parties ont appelé à un nouvel élargissement de cette coopération dans le domaine des hydrocarbures, de l’électricité et des nouvelles énergies comme l’hydrogène.

De son côté, l’ambassadrice d’Allemagne a affirmé l’intérêt des entreprises allemandes à investir davantage en Algérie, soulignant que l’Algérie est un partenaire important et sérieux dans le domaine de l’énergie, précise le même communiqué.

Le ministre a appelé les entreprises allemandes à investir dans le marché des hydrocarbures et de l’électricité à travers des partenariats dans le domaine de la sous-traitance et de la fabrication de pièces détachées, d’équipements dans le domaine de l’énergie localement, en créant des petites et moyennes entreprises mixtes entre l’Algérie et l’Allemagne.

Concernant les investissements dans le domaine des hydrocarbures, le ministre a souligné qu’avec l’achèvement des textes d’application de la nouvelle loi sur les hydrocarbures, l’Algérie se placera à la pointe des pays les plus attractifs pour les investissements dans ce domaine, selon la même source.

D’autre part, l’ambassadeur d’Allemagne a invité le ministre à participer au Forum de Berlin sur la transition énergétique qui se tiendra en mars prochain. Les deux parties ont également convenu d’organiser la journée algéro-allemande de l’énergie, qui se tiendra chaque année dans le cadre du mécanisme de l’accord de coopération signé entre les deux pays dans le domaine de l’énergie.