Un fonds d’investissement veut acquérir les parts de Sonatrach dans Naturgy

Pour réviser ses prix du gaz : Naturgy engage un arbitrage international contre Sonatrach
Le fonds d’investissement australien IFM vise à acquérir des parts de l’entreprise gazière espagnol Naturgy, rapporte ce mardi 26 janvier 2021 le quotidien espagnol El Pais. « Le fonds australien IFM Global Infrastructure, à travers la société luxembourgeoise Global InfraCo, a lancé mardi une OPA volontaire et partielle sur 22,69% du capital de Naturgy pour 5 060 millions d’euros », précise le même média. Une fois le débarquement de l’IFM à Naturgy aux termes de l’OPA, ces quatre actionnaires prendraient 87,1% du capital de la société énergétique, auxquels il faut ajouter 4% de l’entité étatique algérienne Sonatrach. Autrement dit, il ne resterait que 9% du capital atomisé, selon la même source. L’offre vise 220 millions d’actions de la société énergétique espagnole au prix de 23 euros par action, ce qui représente une prime de 19,7% par rapport au cours de clôture d’hier, de 22,7% sur la moyenne des trois derniers mois et de 28,9% sur le prix moyen des six derniers mois. L’offre est soumise à l’obtention des autorisations réglementaires et concurrentielles correspondantes, y compris celles du Conseil des ministres, qui doit approuver toute opération excédant 10% du capital des entreprises jugées stratégiques telles que déterminées dans les mesures prises par la crise pandémique, a précisé le même journal. Suite à cette annonce, l’action Naturgy a grimpé de 18% ce matin au début de la séance de bourse, au plus haut niveau des 11 derniers mois après la publication de l’offre du fonds IFM.

MDI Alger