LPA : lancement des travaux de réalisation de 130 000 unités à l’échelle nationale

LPA : lancement des travaux de réalisation de 130 000 unités à l'échelle nationale

Le ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville, Kamel Nasri, a annoncé jeudi à Alger le lancement des travaux de réalisation de 130 000 logements promotionnels aidés (LPA) à travers le territoire national.

Lors d’une conférence de presse à l’issue de la rencontre d’évaluation consacrée à la présentation du bilan d’activité du secteur pour l’exercice 2020, le ministre a reconnu un retard dans l’établissement des listes de bénéficiaires faute de main d’œuvre dans les administrations locales suite à la propagation de l’épidémie de Covid-19, a-t-il dit, assurant que le secteur s’employait à y remédier dans les meilleurs délais.

Il a également fait état de problématiques liées au foncier dans certaines régions.

Selon lui, 2020 est une année « modèle » en termes de délai de réalisation des projets qui ont connu une bonne cadence par rapport aux précédentes années.

Concernant les cas de résiliation de contrats avec des maîtres d’œuvre négligents, M. Nasri a dit que c’était « normal » et que cette mesure était prévue dans les cahiers des charges signés, précisant que des dispositions seront prises dans le cadre de la loi sur les marchés publics pour relancer les chantiers.

Cette démarche permettra selon M. Nasri de contraindre les maître d’oeuvre au respect des délais et donnera la chance aux autres sociétés de prouver leurs capacités en matière de construction et d’urbanisme.

S’agissant des assiettes foncières récupérées suite aux différentes opérations de relogement, le ministre a affirmé qu’elles seront exploitées pour la réalisation des différents programmes de logement ou de structures publiques.

Programme de Logement public locatif

Interrogé par l’APS au sujet du programme Logement public locatif (social), M. Nasri a fait savoir que l’élaboration des listes pour cette formule a été entravée en 2020 et reportée en raison des mesures anti-Covid 19.

L’opération a été relancée fin 2020 dans certaines communes, a-t-il rappelé,  précisant que l’examen des dossiers était du ressort de la commission ad-hoc de wilaya.

Pour M. Nasri, le quota consacré à cette formule est « insuffisant » au vu du nombre important de demandes qui ne peuvent, a-t-il dit, être traitées en même temps, en ce sens que leur satisfaction est tributaire des capacités de chaque wilaya.

Répondant à une autre question sur les pannes des ascenseurs constatées dans de nouvelles cités, le ministre a fait état d’une mesure prise par le secteur pour l’association des micro-entreprises dans la prise en charge des opérations de maintenance.

S’agissant de la rationalisation de la consommation électrique, le ministère a décidé d’opter pour l’énergie solaire dans l’éclairage des quartiers, notamment dans les villes nouvelles de Sidi Abdellah, Bouinan, Boughezoul, El-Menéa, Draa Errich et Hassi Messaoud.

Le ministre a également évoqué le mémorandum d’entente signé par l’Algérie et l’Arabie Saoudite pour le renforcement de le coopération bilatérale dans le domaine de la construction et de l’urbanisme.

APS

MDI Alger