HomeActualitéNationalImportations de véhicules neufs : Les nouvelles déclarations de Ferhat Ait Ali

Importations de véhicules neufs : Les nouvelles déclarations de Ferhat Ait Ali

Le ministre de l’industrie, Ferhat Ait Ali Braham, s’est exprimé, mercredi soir, sur le dossier de l’importation des véhicules neufs.

Invité d’une émission de la télévision publique nationale, Ferhat Ait Ali a indiqué, à propos de l’identité des opérateurs qui ont reçu les autorisations provisoires, que  son ministère « n’a pas vocation à rendre public les noms des candidats ayant obtenu les récépissés pour exercer l’activité d’importation de véhicules. » « Cette tâche leurs incombe à eux seuls. Nous ne sommes pas là pour satisfaire la curiosité des uns et des autres », a-t-il dit.

Ferhat Ait Ali a  indiqué que le Comité technique en charge de l’étude des dossiers des opérateurs est indépendant, en précisant que celui-ci n’est soumis à aucun impératif de temps, dans l’étude des dossiers qui remplissent les conditions requises.

Le ministre de l’Industrie a fait savoir que le Comité technique se réunira la semaine prochaine pour l’examen d’autres dossiers déposés à son niveau.

Expliquant que certains opérateurs étrangers avaient refusé le critère du partenaire local obligatoire, Ait Ali a déclaré que les critères et conditions d’exercice de l’activité d’importation de véhicules sont strictes et obéissent à un seul impératif : la préservation de l’économie nationale et la protection du consommateur algérien.

Selon lui, les futurs véhicules dont le montant aura été réglé intégralement par les clients, devront leur être remis dans un délai n’excédant pas les 7 jours, conformément au nouveau décret régissant l’activité des concessionnaires.

Le ministre a souligné que toutes les marques de véhicules sont éligibles pour entrer sur le marché algérien à condition qu’elles remplissent les conditions.

Hier, lors de la réunion du Gouvernement, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a demandé au ministre de l’Industrie d’accélérer le traitement des dossiers introduits par les opérateurs au niveau du Comité technique et relatifs à l’importation et la construction de véhicules et de motocycles. Djerad a également demandé au ministre de l’Industrie « de veiller à l’exigence de transparence dans ce domaine. »

« Pour ce qui est du traitement des dossiers de concessionnaires et de constructeurs de véhicules et de motocycles, le Premier Ministre, M. Abdelaziz Djerad a chargé le Ministre de l’Industrie d’accélérer le rythme de traitement des dossiers introduits au niveau du Comité technique placé auprès de son secteur et de veiller à l’exigence de transparence dans ce domaine », lit-on dans le communiqué des services du Premier ministre.

 
Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine