Le DG de la CNR écarte un retour à la retraite anticipée ou proportionnelle

Le DG de la CNR écarte un retour à la retraite anticipée ou proportionnelle

Le directeur général de la Caisse nationale de retraite (CNR), Slimane Melouka, écarte toute possibilité d’un retour à la retraite anticipée ou proportionnelle.

Invité ce jeudi 14 janvier 2021, à la Radio chaîne I, M. Melouka a souligné que « la priorité actuelle est de retrouver la stabilité financière de la Caisse après le déficit enregistré depuis 2012, qui a atteint 700 milliards de dinars ».

Il a déclaré que la caisse a évité le « terrible déficit » qu’elle connaît depuis 2012, précisant qu’au cours des trois dernières années, la CNR a commencé à enregistrer un « déficit stable », selon le même média, en appelant, en même temps, à ouvrir les portes de l’emploi et à diversifier les sources de financement pour revenir à la stabilité financière.

Il estime que la meilleure solution pour parvenir à la stabilité financière est « d’ouvrir les portes de l’emploi et de diversifier l’offre financière à partir d’autres canaux autres que la Caisse nationale des assurances sociales, qui à lui seul, contribue à plus de 80% des revenus de la caisse nationale de retraite », selon la même source.

MDI