L’Algérie partagera le vaccin contre la covid-19 avec la Tunisie

L'Algérie partagera le vaccin contre la covid-19 avec la Tunisie

Le ministre tunisien des Affaires étrangères Othmane Jerandi, a annoncé, mercredi soir, que l’Algérie a décidé de partager avec son pays la Tunisie, une partie du vaccin anti-Covid qu’il a décidé d’acquérir de la Russie pour entamer la vaccination de masse.

« Le ministre algérien des Affaires étrangères m’a assuré que son pays n’a pas encore reçu ledit vaccin. Toutefois, il m’a assuré que dès la réception des premiers lots, ces derniers seront partagés avec la Tunisie », a déclaré le chef de la diplomatie tunisienne à la presse à l’issue d’une rencontre avec le président tunisien Kaïs Saïed.

Le MAE tunisien a ajouté qu’il a lui-même demandé à Sabri Boukadoum si l’Algérie pouvait fournir des doses du vaccin à son pays.

Pour rappel, l’Algérie a décidé d’acquérir 500 000 doses du vaccin russe Spoutnik-V qui devront être réceptionnées dans les prochains jours pour lancer la campagne de vaccination contre le coronavirus le mois de janvier courant.

Hier, le ministre de la Communication et porte-parole du Gouvernement, Ammar Belhimer, a annoncé à l’issue d’une réunion du Gouvernement présidée par Abdelaziz Djerad, que l’Algérie va acquérir également le vaccin chinois contre la Covid-19 dont un premier lot sera réceptionné avant fin janvier.

Le rebond du coronavirus en Tunisie a contraint le gouvernement à décréter mardi 12 décembre un confinement général de la population et la fermeture des écoles pendant quatre jours. En Tunisie, la pandémie a fait jusqu’à mercredi 13 janvier, 5343 décès pour 164 936 cas.

Colloque MDI