Ferhat Ait Ali : « Des négociations sont en cours avec deux grands constructeurs automobiles »

Ferhat Ait Ali dépose plainte contre Youcef Nebbache pour

Le ministre de l’Industrie, Ferhat Ait Ali Braham, s’est exprimé, mercredi, sur l’industrie automobile et l’activité de concessionnaires de véhicules neufs.

Lors d’un point de presse tenu au siège de son département ministériel, Ferhat Ait Ali a fait savoir que des négociations sont en cours avec deux constructeurs mondiaux pour des investissements en Algérie.

« Il s’agit de gros projets d’industrie mécanique qui généreront des écosystèmes dans lesquels évolueront plusieurs de leurs équipementiers et sous-traitants », a indiqué le ministre de l’Industrie, selon un compte-rendu du journal Liberté.

Le ministre a précisé qu’il s’agit d’investissements à capitaux exclusivement étrangers. Concernant l’origine de ces constructeurs, il a fait savoir qu’il s’agit de deux marques de véhicules touristiques européen et asiatique. Le ministre n’a pas révélé l’identité de ces deux constructeurs automobiles.

« Le gouvernement prépare la relance de cette industrie sur des bases solides qui rompent avec les pratiques du passé. Nous avons fixé les repères qui redonnent à la notion de valeur ajoutée toutes ses lettres de noblesse », a-t-il expliqué. 

Evoquant l’importation de véhicules neufs, Ferhat Ait Ali a confirmé que les premiers agréments seront octroyés dès la semaine prochaine aux concessionnaires automobiles. 

« Il y a une quarantaine de dossiers finalisés et nous avons une commission qui doit se réunir dimanche pour commencer à libérer les concessions », a-t-il fait savoir, en soulignant que le mécanisme de concession ne profitera plus aux étrangers.

En outre, le ministre de l’Industrie a indiqué que d’autres projets sont en cours d’examens pour les véhicules utilitaires, dont les camions et les tracteurs.

MDI Alger