HomeActualitéNationalLe président Tebboune reçoit des représentants de confédérations du patronat

Le président Tebboune reçoit des représentants de confédérations du patronat

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a reçu, ce mardi 5 janvier 2021, des représentants de confédérations du patronat pour l’examen de questions relative à la relance de l’économie nationale, indiqué un communiqué de la Présidence.

Le communiqué de la Présidence n’a pas précisé les noms des confédérations du patronat dont les représentants ont été reçu par le chef de l’Etat.

Selon le même communiqué, les représentants de ces confédérations ont remercié le président « pour leur association à la concrétisation du plan de relance économique, et leurs vœux de santé et de réussite dans l’accomplissement de ses hautes missions au service du peuple et de la patrie ».

« Après des exposés exhaustifs présentés par les représentés des confédérations sur la situation de leurs activités industrielles et économiques, le président de la République a donné plusieurs les orientations.

Le chef de l’Etat a instruit sur « la nécessité de continuer le travail afin d’augmenter la production nationale dans les secteurs publics et privés, la préservation des emplois dans les différents domaines économiques et industriels, particulièrement, après l’amélioration de la situation sanitaire, ce qui aide à relance la dynamique économique, notamment, les activités en lien avec la vie quotidienne des citoyens ».

Selon le même communiqué, le président Tebboune a souligné « l’importance de continuer à améliorer et développer la production agricole et sa diversification, afin qu’elle couvre les produits importés actuellement, tels que la poudre de lait, la viande, le sucre, l’huile et les aliments (pour bétail, ndlr) ».

Il a également instruit de « lancer l’exportation de produits fabriqués localement pour atteindre l’objectif tracé pour l’année 2021, afin de réaliser une augmentation comprise entre 2 et 3 et atteindre les 4 milliards de dollars d’exportations hors-hydrocarbures, et donner une importance particulière à l’exportation aux pays africains, et la création de représentations des banques algériennes (à l’étranger, ndlr) », lit-on dans le communiqué de la Présidence.

Le Président de la République a instruit le secteur bancaire « de jouer un rôle plus efficace pour soutenir la production nationale et faciliter l’affectation des investisseurs nationaux ». « Éliminer toutes les formes de bureaucratie et les procédures lentes et obstructives pour l’économie nationale », et de « travailler à la numérisation du secteur financier, notamment, les domaines de l’Etat, les impôts et les douanes, dans les délais plus brefs délais, afin de parvenir à une transparence totale dans les différentes transactions », a également instruit le chef de l’Etat.

Sur la question du foncier, le Président a instruit à ce que « toutes les mesures nécessaires soient prises aux niveaux central et local pour faciliter l’obtention du foncier nécessaire à l’implantation des investissements et à la création de nouveaux emplois dans tout le pays. »

Enfin, le président a insisté sur le fait que « l’avenir de l’économie nationale réside dans la construction d’une industrie compétitive, d’une agriculture diversifiée et d’un secteur des services de pointe, ce qui constituerait une alternative réelle et durable pour sortir d’une dépendance excessive aux revenus des hydrocarbures », conclut le communiqué de la Présidence.

 

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine