HomeActualitéNationalEn grève de la faim depuis dix jours à la prison d'El...

En grève de la faim depuis dix jours à la prison d’El Harrach : trois détenus d’opinion évacués à l’hôpital

En grève de la faim depuis dix jours pour protester contre le prolongement de la durée de leur détention préventive par le juge d’instruction du tribunal de Bab El-Oued (Baïnem), trois détenus d’opinion ont été transférés, ce mardi 5 janvier 2021, de la prison d’El Harrach vers un un hôpital à Alger, a fait savoir l’un de leurs avocats cités par le journal Liberté. 

Il s’agit de Mohamed Tadjadit, Ben Rahmani Abdelhak (surnommé Merouane), Noureddine Khimoud (Nadjib Miliano), dont l’état de santé est critique, a précisé, à la même source, Me Kacimi, membre le collectif de la défense de ces derniers.

« Je leur ai rendu visite aujourd’hui, ils étaient en tenue de sortie et ils étaient très affaiblis », a indiqué l’avocat, avant d’ajouter qu’ils ont été transférés à l’hôpital, « probablement celui de Mustapha Pacha ».

Pour rappel, Mohamed Tadjadit a été arrêté le dimanche 23 août par des agents en civil à Aïn Taya, à l’Est d’Alger, avant son placement quelques jours plus tard en détention provisoire jours. Ben Rahmani Abdelhak a été placé sous mandat de dépôt en octobre 2019, et Noureddine Khimoud, le 27 août 2019.

Selon Liberté, les trois détenus sont poursuivis dans le même dossier pour des accusations liées essentiellement à est publications sur Facebook :

« Affichage de publications de nature à porter atteinte l’unité nationale », « incitation à attroupement non armé », « attroupement non armé », « mise en danger de la vie d’autrui en appelant à un rassemblement pendant la période de quarantaine », « offense au président de la République », « outrage à corps constitués », « atteinte à l’unité et à la sécurité nationales », « publication de nouvelles susceptibles de nuire à l’ordre public et à la sécurité publique », « publication de discours de haine comprenant un appel à la violence » et « discrimination et propagation du discours de haine en utilisant les technologies de l’information et de la communication ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine