Chitour : « L’Algérie consomme environ 60 millions de tonnes de pétrole brut par an »

Energies renouvelables, gaz de schiste, projet Desertec : Le Pr Chitour s'exprime

« L’Algérie consomme environ 60 millions de tonnes de pétrole brut par an », a annoncé ce mardi 5 janvier 2021, le ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, Chems Eddine Chitour, lors d’une conférence de presse, à  Alger, à l’occasion du lancement des prototypes de bus ETUSA de transport convertis du diesel vers une locomotion hybride diesel-GPLc. 

Le ministre a indiqué que l’Algérie consomme environ 800 millions m3 de gaz naturel par semaine, expliquant qu’à ce rythme et en termes de production d’électricité, on consomme environ 40 milliards m3 par an, sachant qu’un (1) milliard de m3 de gaz équivaut à 300 millions de dollars.

Le ministre Chitour a indiqué qu’en 2030, on aura un sérieux problème, soit on consomme soit on exporte, expliquant que « c’est une rupture qu’il faut mener ».

« Le pétrole et le gaz vont disparaître », a-t-il ajouté, précisant qu’ « on ne peut pas continuer avec les voitures thermiques, il y a un train à prendre celui de la révolution électrique ».

Le ministre de la Transition énergétique a expliqué que l’Algérie consomme 1500 kw par habitant et par an, sachant qu’en 2030 on sera 55 millions d’Algériens.

Évoquant la conversion des bus ETUSA en moteurs bi-carburant, M. Chems Eddine Chitour a indiqué que les 55 000 kits diesl-GPLc représentent  200.000 tonnes de gasoil, soit 160 millions de dollars.

MDI