BTPH : Plus de 4000 entreprises ont cessé l’activité en 2020

Plus de 4000 entreprises activant dans le secteur du bâtiment (BTPH) ont mis la clé sous paillasson en 2020, en raison de de la situation économique du pays, aggravée par la crise sanitaire due à la Covid-19.

« Plus de 4000 entreprises du BTPH ont cessé toute activité », a déclaré au journal El Watan, le porte-parole de l’Association générale des entrepreneurs algériens (AGEA), Aidh Moussa, qui a relevé que le secteur vit une situation très difficile.

Le porte-parole de l’AGEA a expliqué qu’en plus de l’impact du coronavirus, «beaucoup d’entreprises n’arrivent pas à recouvrer leurs créances, elles n’ont pas de projets et sont dépourvues de l’accompagnement des banques».

«Nous avons fait des propositions lors de la conférence nationale organisée par le gouvernement en août dernier, mais aucune n’a été concrétisée sur le terrain», a-t-il dit, rappelant le fait que les entreprises du secteur avaient continué à payer leurs salariés en dépit de la situation de crise qu’elles traversent.

Aidh Moussa a précisé que certains entrepreneurs ont été amenés à vendre leurs matériels pour survivre.

Il convient de souligner que derrière la faillite de ces milliers d’entreprises, ce sont des dizaines de milliers d’emplois qui ont disparu.

MDI Alger