Reprise du transport inter-wilayas : « une fois l’épidémie maîtrisée » (Ministre)

Le ministre des Transports, Lazhar Hani, s’est à nouveau exprimé, ce mardi 29 décembre 2020, sur la reprise du transports de voyageurs inter-wilayas à l’arrêt depuis le mois de mars dernier en raison de la pandémie du coronavirus (Covid-).

Pour le ministre, la reprise du transports de voyageurs inter-wilayas dépend de la situation épidémiologique liée au coronavirus. « Nous n’avons pas permis la reprise du transport inter-wilayas à cause de l’épidémie », a déclaré Lazhar Hani.

« Une fois l’épidémie maîtrisée, nous allons permettre la reprise du transports de voyageurs inter-wilayas », a-t-il ajouté lors d’un point de presse animée en marge d’une visite aux installations de l’Entreprise de transport urbain et suburbain d’Alger (ETUSA) et l’inauguration d’un incubateur des start-ups du secteur des transports en compagnie du ministre de la poste et des télécommunications, Brahim Boumzar, et le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des Start-ups, Yacine Oualid.

Concernant la situation du secteur des Transports durant cette crise sanitaire, le ministre a indiqué que « l’activité du transport est complètement à l’arrêt », justifiant cela, par la nécessité de stopper la propagation du coronavirus dans le pays.

Selon Lazhar Hani, le secteur des transports  (aérien, maritime et terrestre) a accusé des pertes très importantes en raison de la pandémie. Il a cité la compagnie aérienne nationale Air Algérie dont les pertes s’élèvent à 40 milliards de dinars, l’Entreprise nationale de transport maritime des voyageurs (ENTMV) dont les pertes sont évaluées à 9 milliards de dinars.

A une question sur la réouverture des frontières du pays fermées depuis neuf mois, le ministre a indiqué que cette décision ne relevait pas de ses prérogatives mais dépendait des hautes autorités du pays. « Ce sont les hautes autorités du pays qui ont les prérogatives de fermer ou d’ouvrir les frontières », a-t-il dit.

 

MDI Alger