Les deux ex-ministres Imane Houda Feraoun et Djamila Tamazirt placées sous mandat de dépôt

Justice : Houda Feraoun condamnée à 3 ans de prison ferme

Poursuivies dans des affaires de corruption, les deux anciennes ministres Imane Houda Feraoun et Djamila Tamazirt ont été placées ce mardi en fin de journée en détention provisoire après leur comparution devant la chambre d’accusation de la Cour d’Alger, indiquent plusieurs médias.

L’ex-ministre de l’Industrie, Djamila Tamazirt est poursuivie dans l’affaire liée au complexe de corso dans laquelle elle est accusée « abus de pouvoir volontaire à l’effet d’accorder d’indus privilèges en violation des lois et réglementations, octroi d’avantages indus lors de la passation de marchés publics, dilapidation volontaire et détournement de deniers publics dans le cadre de l’exercice des fonctions, trafic d’influence, conflit d’intérêts, fausse déclaration des biens, blanchiment d’argent et de revenus criminels issus de la corruption ».

L’ex-ministre de la Poste et des Télécommunications, Imane Houda Feraoun, est poursuivie dans une affaire liée à Algérie Télécom (AT), pour « infractions aux dispositions législatives et réglementaires, par l’octroi d’indus avantages à autrui lors de la passation de marchés publics, dilapidation de deniers publics et abus de fonction »