HomeEntreprises-ManagementENIEM : Le P-dg Djillali Mouazer sort de son silence

ENIEM : Le P-dg Djillali Mouazer sort de son silence

Le P-DG de L’Entreprise nationale des industries de l’électroménager (ENIEM), Djillali Mouazer, a affirmé, ce mardi 8 décembre 2020, lors de son passage à la télévision Ennahar, que la banque n’avait accordé à son entreprise que six milliards de dinars de crédit à long et à court terme, alors que l’entreprise a remis à la banque environ 60 milliards de dinars en garanties, « soit 10 fois ce que la banque nous a accordé ».

Il a également souligné que l’entreprise devait « convaincre la banque pour nous donner un fonds de roulement, d’exploitation pour faire face au 1er trimestre 2021. »

M. Mouazer a indiqué que « ce n’était pas un crédit. La banque et l’État ne nous ont pas donné un crédit. Ils nous ont donné uniquement l’autorisation. »

Il a rappelé que l’entreprise « avait des délais de paiement de 9 mois on devait donc payer en mars 2021, mais la banque a commencé à nous débiter dès le mois de mai ».

« Nous voulons une solution qui va sauvegarder les emplois, la région a besoin de cette entreprise et on ne veut pas licencier, sauf s’il n’y a vraiment aucune solution », a-t-il ajouté.

Depuis mardi dernier, ENIEM a été placée en arrêt technique de production pour un mois, en raison de problèmes de financement par la banque qui a provoqué une rupture dans son approvisionnement en matières premières.

Les travailleurs d’ENIEM de Tizi-Ouzou ont organisé, le même jour, une marche de protestation contre l’arrêt technique. Ils ont marché de l’usine implantée à la zone industrielle de Oued Aissi (Tizi-Ouzou), vers le siège de la wilaya au chef-lieu de Tizi-Ouzou.

M. Djillali Mouazer avait expliqué le recours à l’arrêt technique par « la rupture de stock de matière première au niveau de l’ensemble des ateliers ». Il a mis en cause « les banques qui ne (leur) fournissent pas de crédits pour l’approvisionnement en matière premier ».

Pour rappel, une délégation du ministère de l’industrie a été dépêchée ce mercredi 2 décembre 2020, à l’ENIEM, en vue d’examiner la situation.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine