HomeEntreprises-ManagementMohamed Charef: «Le manque à gagner d’Air Algérie est estimé entre 38...

Mohamed Charef: «Le manque à gagner d’Air Algérie est estimé entre 38 et 40 milliards de DA»

Le conseiller du P-Dg d’Air Algérie, Mohamed Charef, a révélé aujourd’hui que «le manque à gagner de la compagnie, durant l’année 2020, est estimé entre 38 et 40 milliards de DA», à cause de la pandémie de la Covid-19.

Intervenant à la radio chaine 3, M. Charef a assuré que ce préjudice impactera les plans d’investissement de la compagnie tout en affirmant que « L’Etat est là pour nous accompagner » dans le projet de renouvellement d’une partie de la flotte.

Il a par contre exprimé son soulagement suite à la décision des autorités de rouvrir les lignes intérieures, à partir de ce dimanche, assure, la pandémie oblige, que «le protocole sanitaire sera appliqué rigoureusement». 

En plus du plan de renouvellement de la flotte, Air Algérie compte se redéployer sur le marché domestique et international, notamment avec le lancement de trois nouvelles dessertes vers Mechria, Tiaret El Bayadh et la prospection d’autres marchés à l’étranger. «D’autres vols seront peut-être rajoutés prochainement en fonction de la demande et des capacités de la compagnie», précise M. Charef.

Concernant les retards, l’intervenant a indiqué, chiffres à l’appui, que son entreprise a réalisé un grand exploit sur ce volet au cours des dernières années. «Pour la ponctualité, nous avons redressé la situation et nos clients le ressentent. Actuellement nous sommes à 72% de ponctualité et si nous progressons de 5 minutes nous atteindrons la moyenne mondiale», a-t-il ajouté.     

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine