Alger : Chiali s’engage à mettre fin à la congestion routière

Alger : Chiali s'engage à mettre fin à la congestion routière

Le ministre des Travaux publics, Farouk Chiali, s’est engagé à mettre fin  » prochainement » au problème de la circulation routière dans la wilaya d’Alger, révélant «l’achèvement de plusieurs grands chantiers qui faciliteront la circulation dans la capitale», rapporte ce jeudi 3 décembre 2020 l’APS.

Répondant à une question orale du député du Mouvement de la Société pour la Paix (MSP), Ahmed Cherifi, le ministre a précisé que le retard pris dans l’achèvement des projets de réhabilitation de certaines routes de la capitale ou de leur transformation en routes à deux voies, est dû aux procédures d’expropriation et à une enveloppe financière insuffisante allouée à certains projets en raison des difficultés financières que traverse le pays.

Le ministre a souligné que « le nouveau projet routier reliant Bir Khadem, Khraissia, Douira et Zeralda, à son tour, a été suspendu en raison des procédures d’expropriation, après un taux de réalisation de 45% », seul le même média.

MDI Alger