Attar : « Le rétablissement du marché pétrolier sera long et cahoteux »

Attar :

Le ministre de l’énergie, Abdelmadjid Attar, s’est montré confiant face à une probable reprise des marchés pétroliers, notamment à partir du second semestre de l’année prochaine.

Dans son allocution ce lundi à l’ouverture de la 180e réunion des pays exportateurs de pétrole (OPEP), qui s’est tenus par vidéo-conférence, Attar a souligné la nécessité de travailler ensemble afin de garder les prix qui ont connu une amélioration ces derniers temps suite à l’annonce de la découverte et peut être même la prochaine commercialisation de plusieurs vaccins contre la Covid-19.

Cependant, il a estimé « qu’un déploiement mondial de vaccins prendra du temps et que ses effets commenceront probablement à se faire sentir de manière significative dans la seconde moitié de 2021».

Attar qui a présidé cette réunion, a souligné que le « chemin du rétablissement est long et cahoteux », d’où la nécessité « d’une grande patience » pour arriver à cet objectif.

Toutefois, le bout du tunnel peut être atteint l’année prochaine, notamment avec la reprise de la croissance de l’économie mondiale qui devrait atteindre 4,4%, du même pour la demande de pétrole qui devrait aussi être élevée, de l’ordre de 6,1 mb/j.

À cet égard, Attar a affirmé que « l’OPEP continue de soutenir le marché mondial du pétrole, en coopération avec ses pays partenaires de la Déclaration de coopération, qui en est maintenant à sa quatrième année ».

Un accord qui continue d’avoir des effets, alors que « lorsqu’il a été signé en décembre 2016, personne n’aurait imaginé que DoC durerait 4 ans, et encore moins contribuerait à faire face à la plus grande crise à laquelle le marché pétrolier a été confronté depuis la Seconde Guerre mondiale» a-t-il ajouté.

 

MDI