Le point sur la pandémie : mesures d’allègement dans plusieurs pays européens, la course au vaccin s’accélère

Voici les faits marquants sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

MixOil fête ses 20 ans

1,43 million de morts : La pandémie a fait au moins 1.433.378 morts dans le monde, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles vendredi en milieu de journée. Plus de 60.970.250 cas ont été diagnostiqués.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas recensés, respectivement 264.823 et 13.079.305. Suivent le Brésil (171.971 morts), l’Inde (135.715), le Mexique (104.242) et le Royaume-Uni (57.031).

La course au vaccin s’accélère : Les préparatifs s’accélèrent pour produire les vaccins anti-Covid-19 tant attendus. Les efforts se multiplient pour se préparer à produire les doses et à vacciner la population à grande échelle.

Sans plus attendre, la Russie a commencé à vacciner ses militaires, a annoncé vendredi le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou. Au total, plus de 400.000 soldats doivent être vaccinés dans le cadre de cette campagne ordonnée par le président Vladimir Poutine. Le Fonds souverain russe (RDIF) a conclu un accord avec Hetero, fabriquant indien de médicaments génériques, pour produire plus de 100 millions de doses du vaccin russe.  Des essais cliniques en phase II et III de ce vaccin Spoutnik V sont actuellement en cours en Inde. La production pourrait y commencer début 2021. Des « demandes » pour plus de 1,2 milliard de doses ont été faites par « plus de 50 pays », selon le RDIF. Il doit être notamment produit au Brésil, en Chine ou en Corée du Sud.

En prévision d’un vaccin début 2021, l’Allemagne se prépare à implanter des centres de vaccination dans des centaines de lieux: halls de foire, salles de concert ou patinoires et vélodromes, ainsi que l’ancien aéroport Tegel de Berlin.

Plus d’un million de cas en Allemagne : L’Allemagne, longtemps considérée comme un des bons élèves européens dans la gestion de la pandémie, a franchi vendredi le seuil du million de personnes testées positives, selon l’institut de veille sanitaire Robert Koch.

Los Angeles interdit la plupart des rassemblements : Les autorités sanitaires de la ville de Los Angeles, aux Etats-Unis, ont interdit vendredi la plupart des rassemblements publics et privés, à partir de lundi et  pour trois semaines, alors que la courbe des nouvelles contaminations au Covid-19 ne cesse de grimper.

Le Pays de Galles durcit les restrictions, l’Irlande allège : Le Premier ministre gallois a annoncé un durcissement des restrictions visant les pubs et restaurants pour limiter la propagation du nouveau coronavirus avant Noël, où toute la population britannique sera autorisée à se retrouver en famille.

Le gouvernement irlandais a présenté son plan pour permettre aux Irlandais de sortir de leur deuxième confinement le 1er décembre puis de passer Noël avec leur famille, malgré la deuxième vague.

Allègement aussi en France, en Pologne et en Argentine : Les centres commerciaux rouvrent samedi en Pologne tandis que la France rouvre les commerces non essentiels et les lieux de culte.

Le président argentin, Alberto Fernandez, a annoncé ce vendredi un allègement des restrictions dans le pays suite à une diminution du nombre de cas de Covid-19 enregistrées ces dernières semaines.

La Russie a commencé la vaccination de ses militaires : La Russie a commencé à vacciner ses militaires contre le nouveau coronavirus, a annoncé vendredi le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou. Au total, plus de 400.000 militaires doivent être vaccinés dans le cadre de cette campagne.

L’Inde produira une partie du vaccin russe : Le Fonds souverain russe (RDIF) a annoncé avoir conclu un accord avec le groupe pharmaceutique indien Hetero pour la production de plus de 100 millions de doses annuelles du vaccin russe contre le coronavirus, Spoutnik V.

« Black Friday » profite du Covid : L’incertitude liée au Covid-19 plane sur le succès commercial de « Black Friday » cette année mais les Américains, ayant pu économiser sur les voyages ou les sorties, semblent se ruer sur les bonnes affaires en ligne.

Les ventes en ligne pour le Black Friday aux Etats-Unis devraient bondir de 20% à 42% par rapport à l’an passé, avec des dépenses prévues entre 8,9 et 10,6 milliards de dollars, selon les prévisions d’Adobe. La hausse devrait être de 33% pour l’ensemble de la saison des fêtes de fin d’année, selon leurs calculs.

Afp

MDI Alger