Pour devenir un acteur mondial dans les EnR, Repsol investira 18,3 milliards € d’ici à 2025

Pour devenir un acteur mondial dans les EnR, Repsol investira 18,3 milliards € d'ici à 2025

Le groupe pétrolier espagnol Repsol a annoncé jeudi un plan d’investissement de 18,3 milliards d’euros (19,8 milliards de dollars) d’ici 2025 pour se tourner vers les énergies renouvelables et se « décarboner ». Ce plan stratégique du groupe prévoit « une accélération de la transition énergétique » pour « continuer à avancer avec succès vers l’objectif de zéro émission nette en 2050« , a expliqué la société.

Cette date de 2050 a été retenue par l’Union européenne et plusieurs pays comme le Japon pour atteindre la neutralité carbone.

Sur le montant investi durant les cinq prochaines années, Repsol affectera 5,5 milliards, soit près d’un tiers du total, à des projets à faible empreinte carbone.

Ce plan ne générait pas d’enthousiasme sur le marché. Hier en milieu de la journée, le titre Repsol reculait de 4,26% à 8,37 euros à la Bourse de Madrid.

Le pétrolier a reconnu qu’il lançait ce plan dans « un contexte de difficulté historique » en raison de la pandémie de coronavirus, qui a provoqué une chute des prix du pétrole, du gaz et de la demande, largement responsable des pertes cumulées du groupe de 2,6 milliards d’euros entre janvier et septembre 2020.

Face à la crise, l’entreprise a rappelé qu’elle prévoyait d’économiser jusqu’à 2,4 milliards d’euros durant l’exercice afin de disposer d’un « flux de trésorerie opérationnel positif« .

Dans le cadre de ce plan, Repsol, qui développe de nombreux projets de parcs éoliens et photovoltaïques en Espagne et au Chili, renforcera la production d’énergie à faibles émissions, en s’appuyant notamment sur « l’acquisition d’actifs internationaux pour stimuler l’expansion hors d’Espagne« . L’objectif est « d’être un opérateur mondial, avec une capacité de production qui atteindra 7,5 gigawatts (GW) en 2025 et 15 GW en 2030« , dit la compagnie dans son communiqué.

Afp

MDI