Attar : « Les exportations de gaz devraient baisser de 4,7% »

Attar :

Les exportations de gaz de l’Algérie devraient baisser cette année de 4,7%, a déclaré à Reuters le ministre de l’Énergie Abdelmadjid Attar, en raison de la baisse de la demande européenne et la concurrence des approvisionnements américains moins chers.

L’Algérie, qui tire 95% de ses revenus des exportations de pétrole et de gaz, devrait exporter 41 milliards de mètres cubes de gaz cette année, contre 43 milliards de mètres cubes en 2019, a déclaré le ministre.

Les revenus pétroliers et gaziers se sont élevés à 33 milliards de dollars en 2019 et devraient atteindre 23 milliards de dollars cette année, selon la même source.

La production totale de gaz atteindra 126 milliards de mètres cubes, contre 127 milliards de mètres cubes en 2019, a déclaré Attar, avec une production entravée par le vieillissement des champs et le manque d’investissements alors que la consommation intérieure a augmenté de 5,3% par an depuis 2009 pour atteindre 46 milliards de mètres cubes l’année dernière, précise le même média.

 

MDI School