Dix ans de prison requis à l’encontre de Anis Rahmani

Anis Rahmani condamné à cinq ans de prison ferme

Le procureur de la République près le tribunal de Bir Mourad Raïs (Alger), a requis dimanche une peine de 10 de prison ferme assortie d’une amende de 100.000 DA à l’encontre du directeur général du groupe de médias Ennahar, Mohamed Mokaddem, dit Anis Rahmani, rapporte l’agence officielle APS.

La même source précise qu’Anis Rahmani est poursuivi pour les chefs d’accusation d’enregistrement et de diffusion d’une communication téléphonique qu’il a eue avec un officier supérieur de l’Armée.

Le procès s’est tenu par visioconférence à partir de l’établissement pénitentiaire de Koléa (W. Tipasa) où le prévenu est placé en détention préventive.

Pour rappel, le PDG d’Ennahar a été placé en détention provisoire en février 2020 par le juge d’instruction près le tribunal de Bir Mourad Raïs

MDI Alger