Résultats du référendum sur la Constitution : La réaction du RCD

Résultats du référendum sur la Constitution : La réaction du RCD

Le Rassemblement pour la Culture et le Démocratie (RCD) a réagi ce lundi 2 novembre aux résultats du référendum sur la nouvelle Constitution annoncés par le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi.

Dans un communiqué rendu public, le RCD souligne : « 13,7 % du collège électoral se sont exprimés en faveur du projet de constitution soumis à référendum. C’est le chiffre officiel annoncé par le pouvoir à travers son instance électorale. »

« Le taux de participation annoncé, bien que largement gonflé, pour le référendum du premier novembre constitue en lui-même un désaveu populaire de la démarche de légitimation à posteriori du hold-up électoral opéré le 12 décembre 2019 », estime le parti. « À la vue de la désaffection générale constatée par tous les observateurs et eu égards aux informations remontées par les militants politiques sur le terrain, la participation réelle à cette consultation est vraisemblablement à un chiffre », ajoute le RCD.

« La mobilisation des moyens de l’État, avec administration et argent public généreusement distribué à la société civile de « la nouvelles Algérie », des appareils des partis politiques qui ont souscrits à cette démarche, des médias et de tous les corps de sécurité confondus n’ont pas détourné les Algériens de la célébration de novembre authentique avant de vaquer à leurs occupations habituelles. Y a-t-il meilleure leçon de maturité politique et de responsabilité que cette fin de non-recevoir pacifique et cinglante conçue dans les entrailles du génie de notre peuple, loin de toutes les officines ? Assurément, non », écrit le RCD qui salue « ce sursaut de dignité exemplaire. »

« Ainsi, le pouvoir de fait a échoué y compris dans sa tentative de réunir les adeptes du partage de la rente autour de sa démarche. Il a eu pourtant tous les moyens pour le faire. Persister dans cette démarche et promulguer une constitution rejetée par 86,3% des électeurs c’est ouvrir la voie au désordre porteur de tous les périls ; ceux auxquels revient la charge de prendre une telle décision assumeront l’entière responsabilité de cet acte. Cette responsabilité sera d’autant plus lourde qu’un autre choix existe. Il consiste à réunir sans délais les conditions pour l’expression du peuple souverain », conclut le RCD.

Le président de l’ANIE a annoncé que la nouvelle Constitution est adoptée par 66,80 % des voix exprimées lors du référendum du 1er novembre 2020.

Mohamed Charfi a précisé que le taux de participation au référendum a atteint  23,72. Le vote pour le «Oui» a recueilli 66,80% des voix contre 33,20 des voix pour le Non. 

Il a indiqué que le nombre des votants s’élève à 5.636.172, dont 45.071 inscrits résidents à l’étranger sur un total d’électeurs de 24.475.310 inscrits sur les listes électorales. Le nombre de votants par « Oui » s’élève à 3.355.518 électeurs.

MDI