Éducation nationale : la rentrée des classes du préscolaire fixée au 15 novembre prochain

La rentrée scolaire pour les élèves du primaire reportée au 3 novembre

Le ministère de l’Education nationale a annoncé, mardi dans une circulaire sur « les inscriptions en classes de préscolaire pour l’année scolaire 2020/2021 », que la date de la rentrée des classes était fixée au 15 novembre prochain, rapporte ce mercredi 21 octobre 2020 l’agence officielle.

La rentrée des classes du préscolaire est fixée au 15 novembre 2020, indique la circulaire qui rappelle l’impératif, comme c’est le cas pour les autres niveaux d’enseignement, « de respecter les mesures du protocole sanitaire adopté au titre de la rentrée des classes 2020/2021 ».

Ce document, dont une copie est parvenue à l’APS, fixe les modalités d’inscription des enfants concernés par l’éducation préscolaire ainsi que les conditions d’ouverture de ces classes dans les écoles primaires dans la conjoncture sanitaire exceptionnelle de Covid-19. Sont concernés, donc, par les inscriptions en préscolaire les enfants nés entre le 1er janvier et le 31 décembre 2015, par ordre de la date de naissance et dans la limite des places pédagogiques disponibles.

L’ouverture des classes du préscolaire se fait selon « la disponibilité des locaux et des éducateurs », indique la circulaire, précisant que « la création de ce types de classe ne doit en aucun cas faire l’objet d’une demande de poste budgétaire supplémentaire ou motiver le changement du fonctionnement de l’école primaire vers une double vacation ».

Dans le volet organisation de la scolarisation, la tutelle a limité le nombre des élèves à 20 enfants par groupe au maximum, et a préconisé le découpage du groupe en deux sous-groupes, en cas de nombre important, en optant pour l’alternance tous les deux jours ».

Le ministère de l’Education nationale a exigé la mise en application du « même plan exceptionnel adopté pour le cycle d’enseignement primaire ».

Pour l’encadrement des classes du préscolaire, la circulaire privilégie les professeurs d’enseignement primaire ayant tendance et une entière disponibilité à travailler avec les enfants en cet âge sensible, ceux pouvant supporter l’activité et le dynamisme des petits et maitriser les techniques d’animation en classe préscolaire et ceux ayant bénéficié de formation dans l’éducation préscolaire ».

Selon la même source, il est permis aux enfants de bénéficier du dépistage et du suivi sanitaire offerts par les services de santé scolaire en début d’année, afin de déceler toute forme d’handicap sensoriel, moteur ou mental et de procéder au traitement précocement.

APS

MDI