Viande blanche: Le ministère du commerce entame des mesures pour stabiliser les prix

Le ministère du commerce a demandé mardi aux directeurs du commerce régional et de wilayas de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer un approvisionnement stable du marché en viandes blanches et réguler leurs prix qui ont considérablement augmenté ces derniers jours, indique une instruction du ministère.

«Suite aux rapports reçus par l’administration centrale concernant la hausse soudaine des prix des viandes blanches et afin de réguler leur prix, en assurant un approvisionnement stable du marché, je vous demande (directeurs du commerce régionaux et de wilayas) de prendre toutes les mesures nécessaires pour remédier à cette situation », lit-on dans le même document.

Le secrétaire général du ministère du Commerce a demandé aux services locaux de toutes les wilayas de «déterminer les raisons de ce dysfonctionnement et d’intensifier les opérations de contrôle à cet effet».

Le ministère a également exhorté les directeurs du commerce régionaux et de wilayas à mettre sur le marché les stocks disponibles au niveau des offices de régulation compétents et de permettre aux différents intervenants dans la chaîne de production et de distribution des viandes blanches de procéder à la vente directe au consommateur.

Pour le succès de cette opération, le secrétaire général du ministère a demandé aux directeurs du commerce régional et des wilayas d’intensifier la coordination avec les services agricoles et les représentants des commerçants.

Dans une déclaration à la radio Chaîne 3, Hassina Gherbi chef de division commerciale et du Marketing à l’office, rassure les citoyens quant à la disponibilité « de la viande blanche » ainsi que la re-stabilisation du marché très prochainement.

Pour rappel, l’Office national des aliments du bétail (ONAB) a entamé mardi une opération de mise sur le marché d’un stock de 57.000 quintaux de poulet à 250 DA/Kg, afin de casser les prix de la volaille qui ont nettement augmenté ces derniers jours, a affirmé Mohamed Batraoui, Président-Directeur général (P-DG) de l’ONAB.

Cette opération vise, selon le responsable, à « casser les prix de la volaille qui ont flambé dernièrement pour atteindre 360 Da/Kg », d’où l’idée de mettre en place 51 points de vente dans 23 wilayas à travers le pays.

Radio nationale  

MDI