HomeActualitéNationalFrontières et reprise du transport inter-wilayas : L'avis d'un membre du Comité...

Frontières et reprise du transport inter-wilayas : L’avis d’un membre du Comité scientifique

Le professeur Mohamed Belhocine, membre du Comité scientifique du suivi de l’évolution du coronavirus Covid-19 en Algérie s’est exprimé sur la réouverture des frontières aériennes et sur la reprise du transport inter-wilayas.

Dans un entretien accordé au site TSA, M Belhocine a indiqué que le transport inter-wilayas n’a pas été ouvert pour l’instant, et « qu’il faudra attendre les mesures qui seront édictées par le ministère des Transports ».

Il a précisé qu’ « en général, tous les secteurs qui ont repris leurs activités ont préparé des protocoles, qui ont été passés en revue par le comité scientifique qui les a discutés, validés, enrichis ».

M. Belhocine estime qu’ « en dernier ressort, ce sont les secteurs concernés par la prise en charge des protocoles qu’ils ont eux-mêmes préparé qui sont censés soumettre à l’appréciation et à la validation du comité scientifique ».

Interrogé sur la réouverture des frontières et le risque d’une 2e vague, l’expert a indiqué que « les transports d’une manière générale ont très clairement joué un rôle majeur dans la dissémination fulgurante de l’épidémie en janvier dernier et on a bien vu toutes ces cartes montrant que l’épidémie s’est diffusée de façon parallèle à l’intensité du trafic aérien ».

Il a précisé que le transport aérien « est effectivement un vecteur important de (propagation) de l’épidémie, dans la mesure où tout notre voisinage, que ce soit à l’est et à l’ouest ou bien du nord (de la Méditerranée), connaît une recrudescence (des contaminations au Covid-19) parfois même inquiétante dans certains pays ».

M. Belhocine estime que « l’absence du trafic aérien avec ces zones hyper infectées joue un rôle de bouclier pour l’Algérie et peut, en partie, expliquer l’accalmie que nous observons ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine