Acte criminel contre la ville de Sétif

Acte criminel contre la ville de Sétif

DERNIERE MISE EN DEMEURE

Monsieur KHELIFI SI HAMDI de Sétif,

Vos installations d’éclairage public avec nos luminaires modèle « BAHDJA » portés sur des candélabres et des crosses en aluminium « NON CONFORMES » nuisent à l’image de nos 41 ans dans le métier.

Ces mâts et ces crosses installés récemment dans les artères de la ville de Sétif, ne correspondent pas aux modèles « CONFORMES » que nous vous avons fournis sur votre demande, en janvier 2015, pour les présenter à vos clients de la ville de Sétif.

Vous avez substitué nos modèles de mâts et de crosses à l’exception de notre luminaire « BAHDJA » pour ne pas avoir trouvé de contrefaçon de ce modèle « BAHDJA » sur le marché.

Nous déduisons –sous toute réserve- que vous avez obtenu le contrat de travaux d’éclairage public de la ville de Sétif, grâce à nos modèles qualité BELUX, connue et reconnue, mais les installations constatées ont été réalisées avec d’autres produits d’origine inconnue par la profession et d’une qualité qui vous arrange.

Pour cela, nous vous mettons en demeure de nous restituer dans un délai de 20 (vingt jours), la totalité de nos luminaires « BAHDJA » que vous devez désinstaller contre remboursement de l’intégralité de votre facture n°20160090 du 23 mars 2016.

Faute de quoi, nous procéderons à une action légale pour concurrence déloyale.