HomeActualitéPedro Sanchez appelle à faciliter l‘accès des entreprises espagnoles au marché...

Pedro Sanchez appelle à faciliter l‘accès des entreprises espagnoles au marché algérien

Le Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez, a appelé le gouvernement algérien à avoir un « terrain de jeu équilibré » qui permettra à ses réformes d’améliorer la présence des entreprises espagnoles en Algérie.

Dans son allocution prononcée lors du forum d’affaire algéro-espagnol tenu à Alger ce jeudi, Sanchez a estimé qu’il est « vital de mettre le pied à terre » pour favoriser les relations commerciales. Ces relations qu’il estime « importantes » mais qui ne « reflètent pas les capacités du potentiel existant entre les deux pays ».

Le Premier ministre espagnol a souhaité à ce que les efforts réformistes du gouvernement algérien permettent d’améliorer les investissements espagnols en Algérie, affirmant que les entreprises espagnoles sont « prêtes à contribuer » aux efforts du gouvernement algérien dans le développement économique du pays. Il a insisté sur le fait qu’ils ont encore beaucoup de marge de manœuvre pour continuer à développer leur activité en Algérie dans des secteurs très divers, tels que la défense, l’agroalimentaire, l’énergie, l’industrie  et l’environnement.

Toutefois, Sánchez a fait remarquer que l’Algérie est une destination «prioritaire» pour les entreprises espagnoles, avec quelque 550 entreprises qui travaillent en partenariat avec des entreprises algériennes et a déclaré avoir trouvé un climat d’attentes «très positif» de la part des entreprises espagnoles qui souhaitent investir en Algérie. Un souhait qui sera encouragé notamment après la réforme législative effectuée pour les investissements.  

En ce sens, il a souligné qu’il est important de diversifier les investissements et de ne pas se concentrer uniquement sur le secteur des hydrocarbures, mais de céder la place à d’autres comme les énergies renouvelables, l’agro-industrie, les services de conseil, la construction, les infrastructures ou le dessalement.

Sanchez a également souligné que la pandémie a révélé que des transformations urgentes sont désormais «inévitables» et elle a encouragé tout le monde, gouvernements et entreprises présents, à travailler ensemble pour y faire face.

Par ailleurs, à la fin de sa rencontre avec le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, Pedro Sanchez a annoncé l’organisation d’une réunion de haut niveau entre l’Espagne et l’Algérie l’année prochaine, qui se tiendra en Espagne.

Pour rappel, pas moins de sept grandes entreprises espagnoles ayant des investissements en Algérie ont accompagné le Premier ministre dans sa visite officielle qui s’achève aujourd’hui.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine