Le corps brûlé d’une femme retrouvé dans une forêt à El Eulma (Sétif)

Déficiences de gestion : La Cour des comptes accable la protection civile

Quelques jours à peine après le meurtre crapuleux de la jeune Chaïma, qui a été violée puis brûlée vive à Thénia, à une cinquantaine de kilomètres à l’Est d’Alger, la Protection Civile a annoncé, ce jeudi 8 octobre 2020 dans un communiqué, la découverte du corps brûlé d’une autre femme à Sétif.

En effet, selon la Protection civile, ce corps calciné d’une femme âgée d’une trentaine d’années a été découvert dans la soirée de mercredi dans une forêt à El Eulma (wilaya de Sétif).

« Les équipes de secours de l’unité secondaire d’El Eulma sont intervenues mercredi soir vers 21h15 pour transporter le corps d’une femme qui a été retrouvé brûlé et recouvert de pneumatiques dans la forêt de Faidh Ghrib dans la commune d’El Eulma », a précisé la Protection civile, qui a ajouté que le corps de la défunte a été transféré à l’hôpital d’El Eulma.

Le suspect, un jeune de 28 ans originaire d’El Eulma, s’est rendu à la gendarmerie et a reconnu les faits, ont rapporté des sources médiatiques.