Mostaganem : 13 tentatives d’émigration clandestine déjouées en 24h

Plus de 230 harraga algériens ont péri en tentant de rejoindre l'Espagne en 2020

Treize (13) tentatives d’émigration clandestine ont été déjouées ces dernières 24 heures en mer et terre ferme par les unités territoriales des gardes-côtes et les services de sûreté de la wilaya de Mostaganem, a rapporté, ce mercredi, l’agence officielle APS citant ces deux corps sécuritaires. Ces opérations se sont soldées par l’arrestation de 166 personnes, a précisé la même source.

Les unités de plongée, relevant des gardes côtes, ont intercepté 11 embarcations en mer en plusieurs endroits disparates, au large des côtes de la wilaya de Mostaganem, à bord desquelles se trouvaient 142 personnes, dont des femmes, enfants et des ressortissants étrangers.

Pour leur part, les services de la sûreté de wilaya ont déjoué deux (2) tentatives d’émigration clandestine sur la terre ferme, à partir de la façade maritime « Salamandre » et la plage « El materba », dans la commune de Mostaganem, et procédé à l’arrestation 24 personnes.

Les candidats à l’émigration clandestine, dont deux passeurs, ont été arrêtés mardi après-midi aux environs de 17H00, de même qu’il a été procédé, mercredi à 1 heure du matin, à la saisie d’une embarcation qui était utilisée pour assurer le transport en mer des personnes concernées ainsi qu’une somme d’argent en devise, estimé à 875 euros.

Les personnes arrêtées au large des côtes ont été évacuées au port de Mostaganem pour effectuer les formalités d’usage, alors que des dossiers judiciaires ont été établis à l’encontre des individus arrêtés sur la terre ferme. Ils seront présentés devant le procureur de la République près du tribunal territorialement compétent pour les chefs d’inculpation de tentative de quitter illégalement le territoire national, a-t-on indiqué.