HomeActualitéNationalLes forces du PAD appellent à une journée de mobilisation le 10...

Les forces du PAD appellent à une journée de mobilisation le 10 octobre

Les forces du Pacte pour l’Alternative Démocratique (PAD) organisent une journée rencontre-mobilisation le 10 octobre sur les libertés et le multipartisme.

Dans un communiqué rendu public ce lundi 5 octobre 2020, les forces du PAD ont rappelé : « Dès le début de la révolution du 22 Février 2019, des millions d’Algériennes et d’Algériens ont montré leur détermination à faire partir le système en place et à exercer leur réelle souveraineté. Par des manifestations massives, les Algériens dans le pays et à l’étranger et en parfaite harmonie, ont revendiqué un changement radical devant aboutir à la fondation d’un Etat, effectivement, démocratique, libre et social. Pour le peuple, c’est le seul projet qui pourra garantir la stabilité, le développement et la sécurité, face à un monde en crise, porteur de risques. »

« Face à ces revendications et en perspective de cet autre coup de force du référendum du 1er pour la révision constitutionnelle, le pouvoir se recroqueville sur lui-même et fait l’impasse sur les revendications légitimes du peuple en usant à la fois de stratagèmes éprouvés dans le temps et de répression tous azimuts. Nous assistons à une escalade dans l’autoritarisme pour briser toute voix discordante et fermer tout espace de liberté. Cette dérive porte un nom, « L’Algérie Nouvelle » et a un but, le coup de force constitutionnel pour le maintien du système. La justice est instrumentalisée avec un acharnement contre les militants activistes, les partis politiques, les journalistes et organisations et collectifs syndicaux », lit -on dans le communiqué.

Et d’ajouter : « C’est pour défendre et promouvoir les idéaux de l’ensemble des libertés, que le PAD organise le 10 Octobre 2020 une journée rencontre-mobilisation sur les libertés et le multipartisme. Des acteurs de terrain apporteront leur éclairage sur les questions liées, entre autres, à la liberté de la presse, à l’instrumentalisation des institutions dans la répression, à la liberté syndicale et au multipartisme. »

Les forces du PAD soulignent qu’elles « militent pour une transition démocratique à travers un processus constituant souverain. Elles croient que rien ne pourra entamer la détermination du peuple algérien à être libre et qui reste mobilisé, malgré les conditions socio-économiques dramatiques de surcroît aggravées par la pandémie de la covid-19. »

« Pour toutes ces raisons et conscient qu’être libre équivaut à avoir des choix et renforce notablement la légitimité démocratique, les forces du PAD comptent mettre la question de la liberté au cœur des luttes et appellent à ce titre à une participation active à la journée de mobilisation visant à dégager ensemble les voies et moyens pour défendre ces libertés démocratiques », conclut le communiqué.

Articles associés
Groupe des Sociétés Hasnaoui, Batimatec 2022

Fil d'actualité

Articles de la semaine