AccueilActualitéNationalDénonçant la violation des droits de la défense, les avocats annoncent deux...

Dénonçant la violation des droits de la défense, les avocats annoncent deux jours de grève nationale

- Advertisement -

L’Union nationale des ordres des avocats (UNOA) a décidé ce lundi d’organiser deux jours de grève à l’échelle nationale les 30 septembre et 1er octobre, pour protester contre la violation des droits de la défense.

Lors de la réunion d’aujourd’hui à la Cour suprême, et après avoir écouté le représentant de l’Ordre des avocats d’Alger  l’Unoa a délibéré conformément à la loi un communiqué dans lequel, elle « condamne et dénonce le comportement du président de la première chambre criminelle à la Cour d’Alger le 24 septembre 2020 envers le comité de défense et envers  le bâtonnier des Barreaux d’Alger », le considérant « comme un imprudent et une déviation dangereuse ».

The graduate Fair

L’UNOA estime que « cela aurait pu être évité, si ce juge avait engagé à report de la séance en appliquant l’article 25 de la loi régissant la profession d’avocat ». Ainsi, l’Union des avocats demande au ministre de la Justice d’activer cet article en ce qui concerne cette affaire en renvoyant le dossier au Comité national de recours.

Selon le même document, l’union nationale des avocats rappelle que le droit à la défense est un droit sacré qui ne peut être violé, quelles que soient les circonstances, et si l’accusé a commis les crimes les plus odieux, il a alors le droit à un procès équitable conformément aux conventions internationales ratifiées par l’Algérie ».

L’union des avocats a critiqué aussi le recours aux procès à distance, estimant que ce genre de procès perdent leur valeur humaine, car cette procédure ne doit être invoquée qu’à titre exceptionnel et que l’accusé a le droit de comparaître devant l’autorité judiciaire et d’interagir avec elle ».

 

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine