Béjaïa : Un an de prison ferme requis contre l’ex-député Khaled Tazaghart

Béjaïa : marche à Tazmalt en solidarité avec Khaled Tazaghart

Le procureur de la république près le tribunal d’Akbou dans la wilaya de Béjaïa a requis, ce dimanche 27 septembre, 1 an de prison ferme et 100 000 Da d’amende à l’encontre de l’ex-député Khaled Tazaghart en comparution immédiate, rapporte le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Khaled Tazaghart est accusé « d’incitation à attroupement, publications pouvant porter atteinte à l’ordre public, violation des mesures du confinement sanitaire », précise la même source.

L’ex-député a été arrêté samedi à Béjaïa et placé en garde à vue au commissariat central de la ville.

Khaled Tazaghart avait démissionné de l’APN début mars 2019. L’ex-député avait expliqué sa décision par le fait de vouloir être aux côtés du peuple et de s’opposer à une nouvelle mandature de Bouteflika.

MDI School