Le point sur la pandémie dans le monde : près de 32 millions de cas d’infection

près de 32 millions de cas d'infection

Voici les nouveaux faits marquants sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Plus de 978.000 morts : La pandémie du nouveau coronavirus a fait plus de 978.000 morts dans le monde depuis l’apparition des premiers cas en décembre, selon un bilan établi jeudi par l’AFP.  Au total, près de 32 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués. Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 201.910 décès pour 6.934.233 cas recensés.  Après les Etats-Unis, les pays les plus endeuillés sont le Brésil avec 139.808 morts, l’Inde (91.149), le Mexique (74.949) et le Royaume-Uni (41.862).

L’UE appelle à agir : L’Union européenne appelle les Etats membres à durcir leurs mesures « immédiatement » face au risque de deuxième vague. Des tests et traçages aux capacités hospitalières, « tous les Etats doivent déployer immédiatement et à temps des mesures aux premiers signes de nouveaux foyers (…). C’est peut-être notre dernière chance d’éviter que se répète la situation du printemps dernier », avertit la commissaire à la Santé. Sept pays de l’UE (Espagne, Roumanie, Bulgarie, Croatie, Hongrie, République tchèque et Malte) connaissent une évolution de la pandémie suscitant une « grande inquiétude » et des risques accrus de mortalité, selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (CEDC).

FMI plus optimiste : Les perspectives pour l’économie mondiale sont moins « désastreuses » qu’estimé en juin, selon le FMI.  Certains pays, comme la Chine, commencent à « passer le cap » grâce à l’assouplissement des mesures au deuxième trimestre.  Mais les perspectives « restent très difficiles, en particulier pour de nombreux marchés émergents et pays en développement ».

Les restrictions suscitent incompréhension et colère en France : Les mesures de restriction dans plusieurs villes françaises suscitent incompréhension et colère chez de nombreux élus et responsables économiques. Le tour de vis est particulièrement sévère à Marseille (sud) avec la fermeture totale des bars et restaurants samedi. Le président de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Renaud Muselier, a annoncé qu’il allait contester cette mesure devant la justice. Dans d’autres grandes villes, dont Paris, les rassemblements de plus de 10 personnes vont être interdits dans l’espace public.

Nouvelles subventions au Royaume-Uni : Le gouvernement britannique va débloquer un complément de salaire afin que les employés contraints à un temps partiel conservent au minimum 77% de leur rémunération. Les salariés des salles de concert ou boîtes de nuit pourraient ne pas en bénéficier.  En Angleterre, les pubs et les restaurants, dans lesquels seul le service à table est autorisé, ferment dès 22 heures à partir de ce jeudi. Le télétravail est à nouveau encouragé.

Conditions d’entrée en Chine assouplies : La Chine assouplit les conditions d’entrée sur son sol pour les étrangers détenteurs de certains permis de séjour, une étape supplémentaire vers le retour de résidents bloqués à l’extérieur du pays.

afp

MDI School