Zone MENA : l’Algérie classée 3ème importateur d’armes entre 2015 et 2019

Zone MENA : l'Algérie classée 3ème importateur d'armes entre 2015 et 2019

L’Algérie est classée troisième destinataire d’armes importées dans la zone MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord), selon un rapport publié en ce mois de septembre par le CIP, « Center for international policy« .

Le rapport du CIP, un groupe de réflexion à but non lucratif sur la recherche en politique étrangère et le plaidoyer basé à Washington aux Etats-Unis, a étudié les principaux fournisseurs et destinataires des armes dans la région MENA entre 2015 et 2019 comparativement à la période 2010-2014.

Ainsi, avec 10,4% des armes importées, l’Algérie est troisième du Top 10 des principaux destinataires des armes dans la zone MENA durant la période su-mentionnée. Autrement dit, l’Algérie est le 3ème plus gros importateurs d’armes dans la région. Les principaux fournisseurs d’armes de l’Algérie sont la Russie (67%), la Chine (13%) et l’Allemagne (11%).

Selon le même rapport, les principaux pays destinataires d’armes importées dans la région MENA entre 2015 et 2019 sont : l’Arabie saoudite (29,5% des importations totales de la région), l’Égypte (14,2%), l’Algérie (10,4%), les Émirats arabes unis (8,5%) et l’Irak (8,4%). %), Qatar (8,37%), la Turquie (4,44%), Oman (2,90%), Maroc (2,09%). Pris ensemble, ces 10 pays représentaient plus de 93% de toutes les armes importées dans la région entre 2015 et 2019. Toutefois, le rapport ne documente pas les montants d’argent dépensés par ces pays pour importer les armes.

 

En outre, 10 pays ont fourni plus de 94% des armes importées dans la région MENA. Ces 10 pays sont : les Etats-Unis (48%), la Russie (17%), la France (10%), le Royaume-Uni (5%) et l’Allemagne (5%), l’Italie (2,69%), la Chine (2,26%), l’Espagne (2%), les Pays-Bas (1,45%), la Corée du Sud (0,88%).

MDI School