HomeActualitéNationalFrance : en 2019, les algériens ont représenté 15,5% des sans-papiers enfermés...

France : en 2019, les algériens ont représenté 15,5% des sans-papiers enfermés dans les Centres de rétention

En 2019, les algériens sans-papiers ont représenté la nationalité la plus présente dans les Centres de rétention administrative en France.

En effet, selon les chiffres contenus dans le rapport 2019 sur les Centres et locaux de rétention administrative publié ce mardi 22 septembre, près de 54 000 personnes qui ont été enfermées dans des CRA, l’année dernière, avec une augmentation de 23% des enfermements. Des ressortissants de 144 pays ont été enfermés en rétention en 2019.

Selon cet état des lieux dressé chaque année par les associations présente à l’intérieur dans les 23 CRA, quelque 3 000 enfants ont été concernés par ces placements.

L’année passée, ce sont les ressortissants algériens représentaient la nationalité la plus présente en CRA, avec près de 4000 (3798) personnes, soit 15,5 % des placements en métropole.

Les algériens enfermés en rétention arrivent devant les Albanais, les Marocains, les Tunisiens et les Roumains. Ces cinq nationalités ont représenté près de la moitié des enfermements.

En 2020, la crise sanitaire du Covid-19 a rendu les expulsions vers les pays du Maghreb particulièrement difficiles.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine