Harraga : 485 personnes sauvées en cinq jours

Espagne : Plus de 200 harragas algériens interceptés en une nuit

Un total de 485 personnes, Harraga, ont été sauvées, lors d’opérations distinctes menées dans les eaux territoriales algériennes par des unités des Garde-côtes durant la période allant du 15 au 19 septembre, et ce, dans le cadre de la lutte contre le phénomène de l’immigration clandestine, selon un bilan rendu public lundi par le ministère de la Défense nationale (MDN).

« Dans la dynamique des efforts de nos Forces navales pour mettre un terme au phénomène de l’émigration clandestine, des unités des Garde-côtes ont procédé, lors de 42 opérations distinctes menées dans nos eaux territoriales entre le 15 et le 19 septembre 2020, à l’interception et au sauvetage de 485 personnes qui tentaient de prendre la mer de manière illicite, et qui ont été prises en charge par les services compétents, alors que dix (10) dépouilles d’émigrants clandestins dont l’embarcation a chaviré, ont été repêchées », précise la même source.

Détaillant ces opérations menées par les unités flottantes de recherche et de sauvetage, le MDN explique que « 22 opérations ont été exécutées au niveau de la façade maritime ouest, au cours desquelles 255 émigrants clandestins ont été interceptés et sauvés ».

« Dix neuf (19) autres opérations ont été exécutées au niveau de la façade maritime est, au cours desquelles 227 émigrants clandestins ont été interceptés et sauvés, tandis que trois (03) émigrants clandestins ont été interceptés et sauvés au niveau de la façade maritime centre », a-t-on ajouté.

« Ces interventions reflètent les efforts fournis par nos Forces navales dans le cadre de leurs missions, notamment celles à caractère humanitaire, et la sauvegarde de la sécurité des citoyens », a-t-on souligné.

APS

MDI School