Normalisation avec Israël : Le président Tebboune exprime la position de l’Algérie

Tebboune :

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a déclaré, ce dimanche, que l’Algérie ne participera pas à la « course » à la normalisation avec Israël. Le chef de l’Etat a réaffirmé la position de l’Algérie sur la question palestinienne.

Lors d’une entrevue accordée à des médias nationaux et qui sera diffusée ce soir sur l’ENTV, le président Tebboune a indiqué que « nous participerons pas à la course à la normalisation, et nous ne la bénissons pas ».

Le président de la République a réaffirmé la position de l’Algérie sur la question palestinienne qu’il a qualifiée de « sacrée pour nous et pour le peuple algérien ». « C’est la clé du Moyen-Orient », a déclaré le chef de l’Etat en rappelant les positions fixes de l’Algérie vis-à-vis de la question palestinienne.

Pour rappel, le 15 septembre, les Emirats Arabes Unis et le Bahreïn ont signé les accords de normalisation avec Israël à la Maison Blanche (Etats-Unis) sous l’égide du président américain Donald. 

L’Egypte a établi des relations avec Israël depuis 1979 et la Jordanie en 1994. Lors de la signature des accords de normalisation entre les EAU, le Bahreïn et Israël, Donald Trump a fait savoir que cinq ou six pays arabes supplémentaires allaient « bientôt » normaliser leurs relations avec Israël. Le président US n’a pas donné les noms de ces pays.

MDI School