Le point sur la pandémie dans le monde: plus de 130.000 morts au Brésil

Le point sur la pandémie dans le monde: plus de 130.000 morts au Brésil

Voici les faits marquants sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Plus de 910.000 morts : La pandémie a fait plus de 910.000 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles vendredi. Plus de 28 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués. Les Etats-Unis sont le pays le plus touché avec 191.802 décès, suivis par le Brésil (130.396), l’Inde (75.271), le Mexique (69.649) et le Royaume-Uni (41.608).

Le Brésil franchit le seuil des 130.000 morts : Le Brésil a franchi vendredi le seuil des 130.000 morts du Covid-19, avec une baisse encourageante de la moyenne des décès quotidiens mais des inquiétudes persistantes dans un pays où la pandémie a exacerbé les inégalités sociales et les tensions politiques. Le ministère de la Santé a fait état de 874 décès et 43.178 nouvelles contaminations lors des dernières 24 heures, ce qui, plus de six mois après la confirmation du premier cas, porte à 130.396 le nombre de morts et à 4.282.164 celui des contaminés.

En Espagne, plus de 12.000 nouveaux cas : Plus de 12.000 nouveaux cas ont été notifiés vendredi en Espagne, selon le dernier bilan publié par le ministère de la Santé, chiffre qui constitue un record dans ce pays depuis le début de la pandémie. L’Espagne a été cette semaine le premier pays d’Europe occidentale à dépasser la barre du demi-million de cas.

En France, « dégradation manifeste » : L’évolution de la situation épidémiologique du coronavirus en France fait « apparaître une dégradation manifeste », a déclaré vendredi le Premier ministre français Jean Castex. Le virus « n’a pas baissé d’intensité » et « est là pour quelques mois encore » mais « nous devons réussir à vivre avec lui sans nous laisser entraîner à nouveau dans une logique de confinement généralisé ».  A travers le pays, 42 départements sont désormais classés en rouge, avec une circulation active du virus, a-t-il précisé. De son côté la Suisse a placé neuf régions métropolitaines françaises, dont Paris et sa région et la Provence-Alpes-Côte-D’azur, en zone à risque élevé en raison du nombre important de cas d’infections.

Les Etats-Unis isolés à l’Onu : Les Etats-Unis n’ont été soutenus vendredi que par Israël pour refuser lors d’un vote à l’Assemblée générale de l’ONU une résolution pour une « action globale et coordonnée » face à la pandémie et qui souligne le « rôle crucial » de l’OMS. Négocié depuis mai, ce texte a été adopté à une majorité écrasante par 169 pays sur les 193 des Nations unies. L’Ukraine et la Hongrie se sont abstenues.

afp

MDI School